L’interview de Nicolas Bazard

L’interview de Nicolas :

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog Nicolas Bazard. Ce jeune investisseur réalise de belles plus-values avec sa méthode de trading.

 

http://laboursealongterme.com/wp-content/uploads/2016/01/photo-gimp.jpg

Bonjour Nicolas, peux-tu te présenter rapidement et nous dire un peu qui tu es et ce que tu fais dans la vie ?

Bonjour Alexandre, tout d’abord merci pour l’invitation J

Je m’appelle donc Nicolas Bazard, je suis comptable de formation et j’ai commencé à investir en bourse en 2010.

J’ai quitté mon poste de comptable en cabinet le 31 juillet 2015 (c’est encore tout récent) pour vivre de mes revenus de la bourse. Comme j’ai beaucoup plus de temps libre depuis le mois d’août, j’aide les personnes qui le souhaitent à atteindre l’indépendance financière avec la bourse.

 

Es-tu un investisseur plutôt chartiste ou fondamentaliste ? Et pourquoi ?

J’ai un master en comptabilité et j’avais commencé le stage pour devenir expert-comptable donc j’ai toujours été naturellement été attiré par mon domaine d’expertise : les bilans, les comptes de résultat, etc…

Je suis tombé un peu par hasard sur le blog de Tim Sykes qui est un Day-trader américain. Il y avait plein de témoignages de personnes qui avaient commencé avec 1000$, 2000$ et qui étaient rapidement arrivé à gagner beaucoup d’argent avec la bourse. C’est à ce moment-là que je me suis dit : pourquoi pas moi ?

A cette période de ma vie je travaillais énormément et j’avais l’impression de passer à côté de ma vie. Alors j’ai suivi des formations, lu des livres sur l’analyse graphique/technique et j’ai développé une méthode maison de swing trading (on garde les actions quelques jours à quelques semaines) qui m’a permis de dégager des revenus supérieurs à mes revenus de comptable.

Et quelques mois plus tard, je quittais mon poste de comptable.

 

Peux-tu nous faire un bilan et une analyse de tes résultats ?

Mon objectif est inscrit noir sur blanc sur mon blog : Gagner 10% par mois. Depuis le 1er aout 2015, je suis à 100% concentré sur cet objectif et je l’ai toujours atteint. Le mois de janvier 2016 a été très imprévisible et sera vraisemblablement le premier mois au cours duquel je n’atteindrais pas cet objectif.

Venons-en au vif du sujet, pourquoi avoir pris la décision de créer un club d’investisseur ? Et quelles sont ses particularités ?

Le jour où j’ai quitté mon poste de comptable en cabinet, j’étais le plus heureux des hommes. Une semaine plus tard, j’étais complètement déprimé. Quand on arrête de travailler, on a soudain un vide dans sa vie. Pendant que tout le monde est au travail, toi tu es tout seul chez toi.

J’avais déjà un blog sur lequel j’écrivais des articles généralistes. Mais je n’avais pas vraiment le sentiment d’aider les lecteurs à atteindre la liberté financière, alors je me suis lancé un nouveau défi : aider 1000 personnes à atteindre la liberté financière avec la bourse d’ici 5 ans.

J’ai créé le Club privé dans la foulée et il compte aujourd’hui environ 250 membres. Il y a une vraie émulation et c’est un beau lieu de partage.

Je suis persuadé que pour réussir il faut à la fois s’entourer de personnes qui ont réussi, mais également de personnes qui ont le même objectif que nous. Et internet est un formidable outil pour cela.

 

Est-ce que pour finir, tu pourrais donner un conseil et un seul à ceux qui investissent en Bourse ?

Le premier conseil est évident : formez-vous avant de passer à l’action sinon vous allez vous faire « croquer » et votre capital va fondre comme neige au soleil.

Mais le vrai conseil que je peux vous donner est le suivant : n’investissez pas votre argent en réel, mais passez toujours par la case « Paper-trading ». C’est ce que je dis à mes élèves, une fois que vous avez découvert une méthode, prenez un papier, un crayon et pendant 1-2 mois passez des ordres en virtuel et notez à chaque fois que vous auriez passé une prise de position.

Au bout d’1 mois, faites le bilan et essayez d’améliorer votre stratégie. SI vous n’êtes pas sûr à 200% de vous, restez en virtuel.

Si vous êtes sûr à 200% de vous, commencez avec de petits montants : 1000€, 2000€ pendant 1-2 mois et encore une fois, faites le point. Essayez de voir ce qui a/n’a pas été.

Il n’y a pas de secret : allez-y progressivement sinon vous allez vous faire plumer.

Je te remercie Nicolas d’avoir répondu à cette interview et à très bientôt

INSCRIPTION A l’ECOLE DES FUTURS MILLIONAIRES ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>